Image
Image

Professionnels : les conseils de Xavier Pierre, responsable transport et environnement en supermarché, pour préparer les Jeux (épisode 9)

  • Conseils aux professionnels

Accroche

« Les professionnels se préparent » est une série d'épisodes qui donne la parole aux professionnels. Elle met en lumière les bonnes pratiques pour anticiper son activité à l'occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de l'été 2024. Dans ce neuvième épisode, découvrez l’expérience de Xavier Pierre, responsable transport en environnement pour le supermarché Lidl, en Île-de-France. Cette websérie est présentée par Nathalie Guichard.

Contenu

4 conseils pour anticiper le maintien d’une activité de transport en grande distribution pendant les Jeux

Xavier Pierre partage 3 conseils pour aider les professionnels de la distribution à anticiper les Jeux :

  • Livrer la nuit et en dehors des horaires de compétition
  • Cartographier l’implantation des magasins en fonction des périmètres
  • Adapter les horaires des salariés aux nouveaux horaires de livraison 

Bonjour !

Aujourd'hui, je vous emmène à Chelles, à deux pas du site olympique nautique de Vaires-sur-Marne. Nous allons rencontrer Xavier. Il est responsable transport pour une chaîne de grande distribution. Ça vous dit de savoir comment il s'organise pour gérer les flux logistiques pendant les Jeux ? Alors, c'est parti !

Bonjour Nathalie !

Bonjour Xavier !

Bienvenue à Lidl Chelles.

Merci, c'est quand même la première fois qu'on me donne rendez-vous dans un supermarché.

Eh bien, écoutez, il y a toujours une première !

Exact !

Ce que je peux vous proposer, c'est de visiter notre supermarché ?

Oui !

Alors, dites-moi, Xavier, vous avez combien de magasins en Île-de-France ?

Nous avons quatre directions régionales, qui chacune approvisionnent entre 50 et 60 supermarchés.

OK ! Et les produits sont stockés où ?

Alors, l'ensemble de la gamme des produits proposés en supermarché sont stockés sur nos bases logistiques.

Livrés à quel moment de la journée ?

Alors, cela dépend du plan de transport de chaque supermarché. Pour cet exemple, à Lidl Chelles, nous livrons la nuit en sas autonome.

Et sur la période estivale, c'est les mêmes horaires ?

Sur la période estivale, nous conservons le même plan de transport.

Par contre, l'été, traditionnellement, les Parisiens aiment bien partir à cette période, donc l'activité est légèrement plus faible, du 15 juillet au 15 août.

OK, on va parler maintenant de ce site en particulier, qui est, quand même, juste à côté d'un site olympique. Alors qu'est-ce que ça va changer en juillet et août ?

En l'occurrence, pour ce supermarché, qui est proche d'un site olympique, étant donné que celui-ci est livré la nuit, donc il est livré en dehors des horaires de compétition, et donc en dehors des restrictions, nous allons conserver le même plan de transport.

Et pour les autres magasins ?

Pour les autres supermarchés, cela dépend de leur implantation, s'ils se trouvent en zone rouge ou en zone bleue. Là, effectivement, nous avons été amenés à modifier les horaires de livraison.

Quelles sont les autres choses que vous avez dû mettre en place, justement, pour vous adapter à cette période ?

Nous avons réalisé l'étude de l'ensemble des supermarchés, pour voir dans quelle zone ils se situaient, et évaluer la nécessité, ou non, de modifier notre plan de transport.

D'accord. Et pour les collaborateurs, les choses changent aussi ? Ils sont informés là-dessus ?

Alors, oui, nous sommes en train de communiquer avec les collaborateurs, notamment, sur les supermarchés concernés par la modification de leurs horaires de livraison, puisque forcément, les horaires des salariés vont devoir être adaptés également.

Est-ce que les clients, ils vous interrogent sur ce qui va se passer ?

Non ! Nous avons très peu de questionnements de la part des clients, sachant que nos horaires d'ouverture resteront identiques durant la période des Jeux Olympiques.

Très bien. Donc, en termes de prépa, tout est là, tout est prêt ?

Nous sommes relativement confiants, puisque nous avons pris le temps de nous préparer pour cette période, et d'échanger, en interne, avec nos collègues de la vente.

Très bien ! Et quand on est juste à côté d'un site nautique, est-ce qu'on est sportif soi-même ?

Alors, je suis sportif, pas de sport nautique, de sport en salle.

De sport en salle ! Ça me donne une idée… On ferait pas une course de caddies ?

Alors, une course de caddies, non ! Mais par contre, je veux bien vous accompagner pour faire vos courses !

Alors, ça, c'est super sympa !

Allons-y !

Foire aux questions

Retrouvez toutes les réponses à vos questions concernant vos déplacements pendant les Jeux.

Consulter la FAQ

Carte des impacts sur vos déplacements

Visualisez les prévisions dans les transports en commun et les restrictions de circulation sur les routes à Paris et en Ile-de-France